Logo E-Garage

Gros plan sur la ligne d’échappement

Quand bien-même, il ne représente pas la partie visible de l’iceberg, le système d’échappement est primordial pour le bon fonctionnement du moteur d’une voiture. Très utile, il nécessite un contrôle et un entretien régulier que nous vous expliquerons dans cet article.

Zoom sur la ligne d’échappement

Que vous ayez souscrit à l’assurance auto jeune conducteur de l’entreprise Les Furets ou que vous ayez effectué le rachat d’une voiture en panne, vous avez sûrement déjà entendu ce terme. La ligne d’échappement désigne la dernière étape suivie par le carburant en cas de plein dans le véhicule. C’est le circuit que suivent les gaz de combustions produits par le moteur à l’extérieur du véhicule.

Quelle est la composition de la ligne d’échappement ?

Il n’existe pas de composition unique pour la ligne d’échappement d’une voiture. Elle varie selon la qualité du moteur et de la voiture (voiture neuve, voiture ancienne ou voiture en panne). Somme toute, il y a des caractéristiques essentielles que l’on retrouve toujours dans le cadre de cette composition. À cet effet, nous avons notamment :

  • Le collecteur d’échappement : avec ses tubulures métalliques, il est en contact direct avec les gaz produits par le moteur ;
  • Le pot catalytique : il permet la transformation des gaz d’échappement toxiques en eau et dioxyde de carbone. On le retrouve dans chaque ligne d’échappement depuis 1997 ;
  • Le pot de détente : il assure le ralentissement et le refroidissement des gaz après l’action du catalyseur ;
  • Le pot d’échappement : son action entraîne la réduction des pollutions sonores avant l’extériorisation des gaz.

Outre ces caractéristiques, on distingue également le filtre à particules (FAP). S’il se situe après le catalyseur et avant le pot de détente, notons qu’il ne peut être trouvé que sur des lignes d’échappement des voitures diesel. Dans tous les cas, il fait partie des caractéristiques de la ligne d’échappement et concourt lui aussi à son bon fonctionnement.

Schéma ligne d'échappement voiture

Fonctionnement de la ligne d’échappement

Si vous voulez faire fonctionner la ligne d’échappement de votre voiture, sachez qu’il n’y a rien de plus simple ! Pour commencer, tout prend son départ au niveau de l’arrière du bloc moteur, précisément à l’avant de votre voiture. Comme expliqué ci-dessus, le collecteur d’échappement joue le rôle de récepteur de gaz grâce à son raccordement à la culasse. Il va donc assurer le transport de la chaleur provoquée par ces gaz jusqu’à l’arrière du véhicule. Il en résulte ainsi une oxydation amplifiée des hydrocarbures et du monoxyde de carbone qui n’avait pas encore été consommé.

Les gaz d’échappement s’acheminent ensuite vers le pot catalytique qui aura sur eux un effet de transformation. Une fois changés en dioxyde de carbone et débarrassés de leur toxicité, les gaz se transforment en vapeur d’eau. À ce niveau, le silencieux prend la relève de l’opération et conduit la vapeur d’eau ainsi obtenue jusqu’aux chambres de résonance. Celles-ci réduisent considérablement les bruits d’échappement et par ricochet les nuisances sonores. Finis de ce fait les toxicités de ces gaz et le bruit ambiant à la sortie du moteur. La ligne d’échappement est un ensemble de mécanismes rondement élaborés et très utiles. Cependant, il peut arriver qu’elle soit l’objet de dégradation.  Pourquoi ?

Les raisons de la dégradation de la ligne d’échappement

Il existe plusieurs causes justifiant la dégradation observée au niveau de la ligne d’échappement des véhicules. Parmi ceux-ci, on peut distinguer la corrosion, les chocs ou encore les hausses de température. Manifestations de l’usure des pièces des véhicules, ces phénomènes traduisent différentes réalités l’une de l’autre. À cet effet, nous vous recommandons vivement de privilégier les rendez-vous auprès de votre garagiste pour éviter ces désagréments.

Notons également que la ligne d’échappement peut envoyer des signaux d’alerte quant à ses états de dégradation et de défaillance. Si les premiers sont détectables grâce aux garagistes, les seconds sont facilement reconnaissables à un certain nombre de phénomènes. Lesquels ?

Quels sont les signaux de pannes de la ligne d’échappement ?

Vous saurez qu’une panne inéluctable vous guette face aux signes suivants :

  • L’émission de bruits étranges durant votre conduite ;
  • Une diminution des capacités de votre moteur ;
  • Un excès de consommation de carburants par votre moteur ;
  • L’émission de fumées noires toxiques. 

Faire le leasing de votre voiture chez Autodiscount peut vous aider à prévenir l’un ou l’autre de ces problèmes. 

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

E.GARAGE

Articles populaires

reseaux sociaux

Catégories